Qu’est-ce qu’une scie plongeante ?

Les scies plongeantes sont un gros problème, mais pour beaucoup au Royaume-Uni, elles ne sont pas considérées comme un outil essentiel dans le kit. Pour certains, le raisonnement est qu’une scie circulaire fera ce qu’une scie plongeante peut faire, et peut-être qu’une scie sauteuse peut trier ces petits travaux délicats entre les deux. Cependant, nous dirions qu’une scie plongeante est un outil électrique essentiel pour les menuisiers, les charpentiers, les installateurs de cuisine, toute personne qui travaille avec des stratifiés, de l’isolation ou qui a besoin de faire beaucoup de coupes dans de petites pièces.

Qu’est-ce qu’une scie plongeante ?

Une scie plongeante, parfois appelée scie à chenilles, est un type de scie circulaire à main qui glisse sur un rail pendant l’application. Vous pouvez effectuer des coupes longues et précises avec une scie plongeante. Contrairement aux autres scies, une scie plongeante peut être alimentée au début du matériau ou être plongée directement là où vous devez couper. C’est pratique pour couper les plans de travail pour les éviers et les plaques de cuisson.

Une scie plongeante est comme une scie circulaire avec une lame qui tourne et coupe, mais avec beaucoup plus de sophistication et de précision. Plutôt que la garde se rétractant pour exposer la lame lors de la coupe, comme avec une scie circulaire, elle a une garde fixe et la lame est exposée lors de la plongée du manche à la profondeur préréglée. Souvent, les gens de métier peuvent penser que le simple fait d’utiliser une scie circulaire sera suffisant pour effectuer des coupes en plongée. Et bien que de nombreuses scies circulaires n’aient pas de couteaux diviseurs, ce qui rend les coupes plongeantes possibles, une scie circulaire ne vous donnera pas la coupe nette et précise qu’une scie plongeante offrira.

L’extraction et le contrôle de la poussière sont supérieurs à une scie circulaire en raison de cette conception, et comme nous le verrons dans ce guide, la précision, le contrôle et l’efficacité le sont également.

Scie plongeante vs scie circulaire

Qu’est-ce qu’une scie plongeante vous permet de faire ?

Alors qu’une scie circulaire devra généralement commencer à couper à partir de l’extrémité du matériau, une scie plongeante vous permettra de commencer la coupe n’importe où dans le matériau. Cela en fait le meilleur outil à utiliser lors de la découpe du plan de travail pour les éviers ou les plaques de cuisson . Et lorsque la qualité de la finition de la coupe compte, une scie plongeante fournira toujours la meilleure qualité de coupe possible sans éclats, ce qui est difficile à réaliser avec une scie circulaire.

Une scie plongeante est-elle plus sûre qu’une scie circulaire ?

Nous devons faire face aux faits. Aucun outil électrique doté d’une lame tranchante tournant à grande vitesse ne sera totalement sûr. Oui, les scies sont conçues et fabriquées pour assurer votre sécurité pendant que vous travaillez, mais 9 fois sur 10, une erreur ou une négligence de l’opérateur est à l’origine d’accidents. Cela étant dit, une scie plongeante pourrait-elle être une option plus sûre qu’une scie circulaire ?

Nous devons nous rappeler qu’une scie circulaire est essentiellement un outil assez basique. C’est un moteur avec une lame rotative et un protège-lame qui s’écarte pendant la coupe. Le contrôle de la poussière est aléatoire, avec un orifice à l’arrière de la scie essayant d’éliminer la poussière et les débris de l’avant de la lame. Ce n’est pas idéal.

Les scies plongeantes, quant à elles, ont une lame fermée dont la profondeur de coupe est contrôlée via un curseur à l’avant de la machine. La lame tourne et lorsque la main est enfoncée, la lame plonge de l’intérieur de la protection dans le matériau. Cette conception rend une scie plongeante intrinsèquement plus sûre à utiliser. Et parce que la lame tourne à l’intérieur de la protection, éloigner la poussière de la coupe est beaucoup plus efficace. Montez la scie plongeante sur des rails de guidage et la coupe sera sûre et précise.

Comment utiliser une scie plongeante

Les scies plongeantes sont relativement simples et faciles à utiliser. Suivez ces étapes pour démarrer votre machine :

  1. Tout d’abord, vous devez choisir la bonne lame pour le matériau que vous coupez et qui conviendra à votre machine. Avec la bonne lame, vous pourrez couper du chêne, du bois, des placages, du plastique, de l’isolant, de l’aluminium et plus encore !
  2. Réglez ensuite la profondeur de la lame en fonction de la profondeur à laquelle vous souhaitez que la lame coupe
  3. Fixez votre rail de guidage à la pièce, généralement avec des pinces, pour assurer des coupes précises et précises
  4. Pour démarrer l’outil, vous devrez activer à la fois le déclencheur de plongée et la gâchette d’alimentation. Appuyez d’abord sur le déclencheur. Cela prolongera la lame du boîtier de l’outil. Ensuite, appuyez sur la gâchette pour activer le moteur avant de lâcher le déclencheur
  5. Laissez la lame atteindre son régime maximum avant de l’introduire dans le matériau. Cela réduira les dommages à la pièce et aidera à assurer une coupe plus propre, plus rapide et plus précise

6 raisons d’acheter une scie plongeante

1. Utilisation d’une scie plongeante et d’un rail de guidage

C’est un match fait au paradis. La possibilité de s’insérer dans un rail de guidage, sur lequel les bandes de friction maintiendront tout solide sur la pièce à usiner. C’est un moyen incroyable de couper plus rapidement et plus précisément, encore et encore. Ce faisant, vous êtes absolument assuré que la coupe sera 100 % fidèle à la ligne de coupe. L’utilisation d’un rail de guidage vous donne un contrôle considérable sur la scie et est particulièrement bénéfique lors de la coupe à travers des stratifiés durs où plus d’un passage de la lame est nécessaire pour effectuer la coupe. Ajustez simplement la profondeur de coupe progressivement par passe.

Assurez-vous que votre scie n’est pas équipée d’un couteau diviseur ou qu’elle est rétractable, puis marquez l’endroit où vous voulez couper, posez le rail de guidage le long des marques, emboîtez la scie sur le rail et avec un réglage rapide de profondeur (voir ci-dessous), faites votre coupe.

2. Utiliser une scie plongeante pour des coupes rapides et précises, encore et encore

Votre scie plongeante sera facile à installer. Cela signifie que vous ne devriez pas avoir à vous soucier de régler et de réajuster la profondeur de coupe.

3. Comment utiliser une scie plongeante pour les coupes en biseau et à onglet, même sur de petites pièces

La capacité de faire des coupes rapides dans de petites pièces est un autre atout clé pour posséder une scie plongeante par rapport à une scie circulaire. Tout ce dont vous avez besoin, c’est de quelques « pièces sacrificielles », d’un rail de guidage et du réglage de profondeur correct, comme indiqué ci-dessus.

4. Comment couper l’isolant à l’aide d’une scie plongeante

Couper l’isolant de toiture peut être un véritable ravageur, surtout si vous n’utilisez pas le meilleur outil pour cela.

Ce n’est pas seulement le désordre qui est un problème avec la coupe de l’isolant. Il s’agit de s’assurer que vous effectuez la coupe la plus précise pour garantir que l’isolation fait ce à quoi elle est destinée. Pouvoir couper rapidement, proprement et facilement l’isolant en biais est une aubaine pour les couvreurs.

5. Utilisation d’une scie plongeante pour couper les stratifiés

Faire une coupe propre et efficace dans les stratifiés est l’une des tâches les plus difficiles pour une scie. Cependant, nous l’avons ajouté à notre liste de travaux habilement exécutés par une scie plongeante pour une bonne raison, comme vous le verrez en regardant notre guide vidéo.

Rangez le ruban de masquage et découpez le côté brillant du stratifié sans craindre de marquer ou d’endommager la surface. Il va sans dire que vous devez utiliser la bonne lame pour couper les stratifiés,

6. Utiliser une scie plongeante pour couper les portes alors qu’elles sont encore sur leurs charnières

C’est un travail nuisible si vous n’avez pas le bon outil, dans ce cas, une scie plongeante. Vous posez un revêtement de sol et vous devez couper quelques millimètres du bas d’une porte. Vous avez le choix soit de retirer la porte de ses gonds, de faire la coupe puis de refixer la porte. Cela vous coûte du temps et de l’argent.