Comment devenir chauffeur VTC à Lyon ?

Vous voulez devenir chauffeur VTC mais vous ne savez pas par quelles étapes vous devez passer pour atteindre votre objectif ? Vous avez raison de vous poser cette question car tout le monde ne devient pas chauffeur VTC. Vous devez respecter un certain nombre de critères pour prétendre à la profession. Découvrez sans plus tarder les chemins par lesquels vous devez passer pour prétendre à la profession de chauffeur VTC.

Vérifier son éligibilité à la profession

Pour exercer en tant que chauffeur VTC, vous devez respecter un certain nombre de critères à commencer par la possession d’un permis de catégorie B. Vous devriez avoir obtenu votre permis depuis au moins trois ans et durant cette période, vous devriez avoir fait preuve d’une conduite exemplaire. Si c’est le cas, vous auriez déjà franchi la première étape de votre accès à la profession de chauffeur VTC.

Sachez également que pour devenir chauffeur VTC, vous devriez faire une visite médicale auprès d’un médecin agréé par la préfecture. Si vous êtes reconnu apte, vous pourrez poursuivre votre rêve. Le cas échéant, vous devez vous tourner vers une autre profession. Sachez également que le métier de chauffeur VTC nécessite également un certificat de premier secours. Vous devriez être en mesure de porter assistance à votre client si cette dernière tombe malade ou connait un malaise pendant que vous le transportiez.

Suivre une formation VTC

Si vous répondez au profil requis pour exercer la profession, vous devriez commencer par suivre une formation VTC. Le but ici est de faire en sorte que vous maîtrisiez totalement le métier avant de vous lancer. La formation VTC n’est pas donnée. En effet, si vous choisissez de ne pas suivre cette formation mais de vous informer sur la profession, vous risquez d’être déçu. Vous ne trouverez pas grand-chose sur la profession étant donné que son secret est bien gardé. Seuls les centres de formation VTC agréées par la préfecture dispose d’un programme de formation complet et à jour. Si vous prétendez à une formation de qualité, vous avez intérêt à vous adresser à l’un de ces centres. Certes, vous allez faire des dépenses non négligeables mais le jeu en vaut la chandelle. Qui plus est, même une fois que vous accédiez à la profession, vous devriez recontacter ledit centre pour une formation continue. Cette étape est incontournable si vous voulez exercer le métier de chauffeur VTC dans les meilleures des conditions.

Passer l’examen VTC

Au terme de votre formation VTC, vous devriez vous inscrire à l’examen VTC. Plusieurs sessions annuelles sont disponibles chaque année et vous pourrez vous inscrire uniquement lorsque vous vous sentez prêt à sauter le pas. Grâce à une formation VTC, vous serez prêt à passer l’examen VTC. Vous avez toutes les chances de réaliser un sans-faute. En effet, pour réussir l’examen VTC, le sans faute est obligatoire. Sinon, vous serez contraint de repasser plusieurs fois votre examen. Au final, vous vous lasserez de refaire l’examen que vous déciderez de suivre une formation spécifique.